Nouvelles narratives: comment le Quatrième Secteur va challenger le modèle éducatif

Arc narratif d’un projet émergent: AlterEducS ou l’innovation dans l’accueil extrascolaire

L’arc narratif est le squelette du récit globale qui propose sa propre introduction (un problème) et une solution articulée autour d’une progression et de différents temps forts.

Fairytail Model

AlterEducS propose ici une lecture innovante du problème posé au secteur de l’Éducation au travers de l’offre et du financement de l’accueil extrascolaire.

AlterEducS travaille activement depuis 2 ans à un changement de paradigme dans le secteur de l’Education. L’angle d’approche choisit par les 2 porteurs du projet est l’accueil extrascolaire et l’association produit une nouvelle narrative pour décrire le challenge à relever par les écoles, les parents et l’Administration. Nous pourrions dire que le projet se définit par une recherche-action participative pour accompagner et faciliter co-construction d’un modèle résilient pour l’accueil extrascolaire (offre/formation + financement).

Le modèle actuel de l’éducation en milieu scolaire se caractérise par un financement qui s’interrompt au delà de 15h30. L’accueil extrascolaire est, dès lors, perçu par les écoles comme au mieux du temps libre et au pire une garderie. C’est au départ de cette matière première, le temps libre, que Christian et Christophe 2 animateurs de l’École Saint Joseph Boondael sont parti pour repenser la posture de l’animateur dans sa manière d’activer les jeunes durant le temps libre à l’école.

www.dyod.be

Processus Contributif comme proposition de valeur (USP)

En référence au titre de l’article, il parait évident à ce stade d’introduire le concept de Quatrième Secteur. Selon la littérature récente (Colin Clark et d’Alfred Sauvy), le Quatrième Secteur se définit plus par les processus de production mis en œuvre que par ses produits ; cette nouvelles façons de produire et de distribuer la valeur créée, annoncent l’avènement du secteur quaternaire.

En ces temps de dystopie, chaque individu sur la planète est confronter à son propre miroir et à sa part de responsabilité face aux enjeux qui nous attendent. J’entends si souvent parler mes amis, ma famille, mes collègues de changements et de nouvelles utopies. Chacun est porteur de solutions et rien ne semble impossible le temps d’une causerie. A l’évidence, même si je ne suis pas collapsologue, cette fois-ci ce virus vient comme un élément perturbateur “imprévisible”, il est révélateur des maux que je n’aurais pas l’occasion d’approfondir ici, ce n’est pas le propos.

Nous arrivons au paroxysme d’un Monde que l’Homme a lui même complexifié et rendu interdépendant. Les solutions simples n’y ont leurs efficacité que toute relative. La collaboration comme standard pour relever le challenge de la complexité.

J’ai eu la chance dans mon parcours professionnel et social de rencontrer pas mal de gens inspirants. Ce dernières années j’ai été impliqué dans le mouvement Makers dont le Fablabs son un des terrains de jeu et j’ai surtout été séduit par l’approche Pair à Pair de leur démarche.

Réseau Ouvert Contributif (ROC) et Comptabilité Ouvert

Un Réseau Ouvert Contributif ROC est basé sur des membranes de confiances qui adhèrent à un concept de création de valeur au travers de contributions.
Les contribution de la communauté vont être répertoriées dans une comptabilité ouverte (Tasks Sheet). Différentes manières de valoriser leurs contributions vont être proposées aux membres de la communauté contributive. Ceci afin de distribuer la valeur créée dans l’écosystème.

L’hypothèse faite, part du principe que nous ne sommes pas dans un système classique de création de valeur échangeable en numéraire.
Un membranes de confiance est le standard nécessaire qui doit garantir que des acteurs extérieurs ne puissent pas venir interférer de manière extractive sur la valeur créé.

Il est essentiel d’encapsuler la confiance faite au travers des contributions de la communauté dans des membranes. Grace à ces couches, le projet peut se déployer de manière participative. Le design/process souhaite favoriser la concertation, cependant le poids décisionnel est fonction de la participation. Une progression est nécessaire pour amener les membres de la communauté vers le cœur de décision.

Un membre de la communauté qui contribue beaucoup, augmente sa détention de parts du projet et défacto le poids de ses décisions. Ceci est reflété de manière transparente et lisible dans un répertoire de tâches (Task sheet) en comptabilité ouverte qui permet d’établir un budget détaillé orienté et cadencé en temps réel par rapport au déploiement du projet. Le financement peut alors également être exprimé comme une contribution au développement du projet.

L’utilisation même d’un répertoire de tâches (Tasks sheet) en comptabilité ouverte est au centre de l’expérience proposée par les acteurs du Quatrième Secteur. Ce protocol reste un beta test avec un groupe restreint et sensible aux pratiques collaboratives. Il est essentiel de communiquer et d’adapter si nécessaire les outils et le process. Des échanges/feed back loop doivent améliorer nos manières de travailler et de contribuer ensemble au projet d’AlterEducS.

Protocol Pairs à Pairs dans un ROC

Dans un système contributif, la communication et la lisibilité des échanges est essentiel. C’est la dimension ouverte du design (OpenSource). Un protocol clair sur la manière de prendre part au process est nécessaire. L’Experience Utilisateur (UX) doit être aussi confortable et fluide que possible.

Différents outils existent aujourd’hui pour faciliter la distribution de l’information.

L’ensemble du process doit servir à collecter au mieux le savoir-faire de la communauté contributive. L’ensemble des membranes constituent la communauté lancée dans un processus d’apprentissage en mode itératif (lean learning)

AlterEducS a opté pour une infrastructure souple pour faciliter son flux de discussions au travers de canaux spécifiques où les contributeurs peuvent s’organiser pour participer à la création de valeurs sur des sujets déterminés. L’ensemble du contenu est stocker en ligne sur le Cloud.

Collaboration is the new competition

L’utilisation de formulaires en ligne doit permettre de collecter les sujets basés sur les compétences et savoir faire des membranes constituants la communauté d’AlterEducS.

L’ensemble de ces sujets feront l’objet de sondages pour déterminer la priorité de ces tâches sur base des objectifs déterminés en concertation avec le core/coeur team.

Ce processus décisionnel est au coeur de la proposition de valeur et du mode de fonctionnement participatif d’AlterEducS. Il nécessite une compréhension et une adhésion réelle, qui passe par des contributions actives.

Dans un second temps, des licences Creative Common pourront protéger la création de valeur et éviter des logique de prédation et de captation de valeur.

Les sondages permettent au core team de donner des inputs rapides aux différentes membranes/équipes de travail.

Un retour/feedbacks rapides est alors quantifiable pour prioriser et mesurer le poids à mettre dans chaque actions/tâches pour soutenir la croissance et le développement du projet.

Au niveau de la pondération, il est possible de s’inspirer de la méthode AGILE qui repose entre autre sur la collaboration, l’autonomie d’équipes pluri-disciplinaires.

Au travers des cartes poker Scrum, AlterEducS pourrait collecter l’avis sur les timing d’une tâche spécifique. L’équipe participe dès lors activement à la gestion des planning avant d’introduire une charge de travail sur un sujet/mission dans le répertoire des tâches.

L’implémentation de Sprint et de Scrum propres à la méthode AGILE pourrait aider à cadencer et rythmer les échéances.

L’ensemble de ce processus doit amener à drainer et à structurer l’information circulant dans l’écosystème pour proposer une articulation du développement du projet et trouver les financements nécessaire à son déploiement.

Création de valeur au centre du processus d’innovation

Vous l’aurez compris la comptabilité ouverte est au centre du design d’un Réseau Ouvert Participatif (ROC).

Au travers du répertoire de tâches (Tasks sheet), l’ensemble des priorités circulants dans l’écosystème son collectées au travers de formulaires et de sondages, ceux-ci peuvent même être pondérés.

Au sein de ce Réseau Ouvert Contributif (ROC), le déploiement du projet devient dès lors lisible en temps réel et la confiance d’investisseurs doit être plus facilement rencontrée.

Le design propose une valorisation en 3 étapes:

  • détention de parts du projet
  • participation au processus décisionnel
  • valorisation financière

Modèle contributif versus modèle extractif

L’introduction d’un modèle contributif pour résoudre l’énorme challenge actuel sur l’éducation et le financement de l’accueil extrascolaire nous est apparu comme une évidence.

La valeur créée entre pairs (P2P) par les animateurs au sein des réseaux d’écoles en Belgique fait l’objet d’un Commun contributif que l’Administration et les Ecoles ne peut pas indéfiniment s’approprier de manière extractive.

L’émergence de nouveaux outils participatifs nous a semblé la manière la plus résiliente de penser le futur de l’Education et la manière la plus construite d’aborder un problème complexe avec des solutions adéquates.

L’ingénierie organisationnelle déployée peut paraître complexe mais l’enjeu l’est tout autant et le justifie. Le secteur ne peut plus se contenter d’un statut quo sur cette thématique de l’accueil extrascolaire. Le design présenté ici doit permettre de repenser le modèle de financement actuel de l’accueil extrascolaire.

AlterEducS présente ici un Proof Of Concept (POC) au travers de la prise en charge de 3 écoles. Jardin des écoliers, Ma Campagne, Singelijn avec une équipe de 20 animateurs, pour un budget de 350k €.

L’ensemble du dispositif est documenté et constitue la création de valeur capitalisée jusque là par l’équipe et ses contributions. La vision à MT-LT est un changement de paradigme dans la manière dont l’accueil des jeunes de demain est abordée en Belgique.

L’ensemble de la réflexion d’AlterEducS vise une mis à l’échelle pour 2030.

--

--

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store